National park

Lake Skadar

Discover the best kept secrets

Lac de Skadar

 Plus grand lac de la péninsule balkanique et seul parc national composé d'écosystèmes aquatiques humides, le lac Skadar, niché dans la vallée de Zeta-Skadar est unique à bien des égards. Alors que des hautes montagnes l'ont séparé jadis de la mer Adriatique, il se déverse cependant dans celle-ci par la rivière Bojana.Il se divise en six parties:

Veliko blato, Malo blato, Vučija blata, la vallée inondée de Rijeka Crnojevića,La baie et le bassin Hotski.

C'est toutefois la Drimqui est responsable de la taille actuelle du lac.

 En 1858, une énorme tempête fit déborder la rivière „Drim“. Cette tempêteemporta une grande

quantité de limon issu dusol des montagnes albanaises qui s'accumula dans le delta de la rivière

Bojana.Cela changea le cours de cette rivière en inondant les plaines avoisinantes engendrant ainsi une

étendue d'eau devenue le plus grand lac de la péninsule balkanique.Le lac se situe à la frontière entre

le Monténégro et l'Albanie. 60 % du lacappartient au Monténégro et les 40% restants font partie du

territoire de laRépublique d'Albanie.

Le partie Monténégrine du lac s'étend sur environ 40 000 ha, soit une surface de 370 à 530 km2,

selonle niveau de ses eaux.

 Le lac a un statut de cryptodépression. Cela signifie que certaines de ses

parties se situent sous le niveau de la mer. Les dites parties sont appelées„yeux“. Il ya 30 yeux. Le plus profond se nomme Raduš. Il aurait plus de 60 mètres alors quelaprofondeur moyenne du lac est d'environ 6 mètres.Erigé en parc national en 1983,ses côtes sont déchiquetées avec de nombreuses îles, péninsules et capsessentiellement marécageux et envahis par les roseaux. Sa flore est riche et variée.Habitat important pour les oiseaux aquatiques, le lac de Skadar est inscrit surla liste mondiale des zones humides d'importance internationale conformément à la Convention de Ramsar en 1996 pour la conservation des écosystèmes. La principale raison de cette inscription est l'inaccessibilité de certaines parties du lac, en particulier de sa côte nord.Ce lac marécageux est un paradis pour les 264 espèces d'oiseaux répertoriées. Certaines sont endémiques mais d'autres y nichent ou y passent au grès des migrations. Le symbole du lacest le Pélicanfrisé(Pelecanus crispus), espèce européenne rare et endémique.On trouve également dans le parc 48 espèces de poissons, 50 espèces de mammifères dont la loutre, seul mamifère aquatique. Il est également l'habitat de nombreux amphibiens, reptiles et insectes.Laflore estvariée, à la fois dans le lac et ses environs. En été, le laurier et les chataignes d'eaupeuvent se propager sur des kilomètres.Le lac de Skadar est aussi riche d'histoire et de culture, comme en témoignede nombreux sites archéologiques, monastères, églises médiévales etchateaux forts.L'architecture des villages de pêcheurs, des ponts, moulins et puits est ancienne. On peut voir ce patrimoine culturel traditionnel en traversant des vieux village de pêcheurs inhabités sur lesbords du lac. Ainsi, les villages deRadus , Krnjice , Poseljani et Karuc, peuplés dans un passé proche lorsque les habitants vivaient envore de la pêche et du maillage defilets de pêche.Le climat est sub-méditerranéen.

   Les hivers sont doux et pluvieux (les plus basses températures de l'eau sont en moyenne de 7,3°C en janvier). Les étéssont sec et chaud avec une température maximale de l'air qui peut dépasser les 40°C. La température de l'eau peut alors être supérieure à

27 ° toutefois, la température annuelle moyenne est de 14,9 º C.